S’entraider à se frotter

L’experience

Cet après-midi, je suis allée au hammam avec Mariem et sa mère. Le hammam est un bain public traditionnel arabe et tout le monde ici y va une fois par semaine. Nous devons y aller avec notre savon, shampoing et gant de crin. Il y a des hammams pour les femmes et d’autres pour les hommes. Évidemment, c’est non-mixte, vous comprendrez pourquoi. J’étais vraiment heureuse d’être l’invitée de Mariem et de sa mère, car je ne connaissais pas les rites et j’avais besoin d’être guidée. Une fois nue, je suis entrée dans la chambre chaude où j’ai commencé par me laver avec du savon noir à base d’huile d’olive. Après cette première étape, je me suis rincée avec des seaux d’eau chaude. Il faut ensuite se frotter le corps avec vigueur à l’aide d’un gant de crin et ici, toutes les femmes s’entraident naturellement, sans aucune gêne ! La maman m’a donc frotté le corps en entier. Je sentais qu’elle le faisait avec gentillesse. Puis, elle a appliqué de l’argile sur mes cheveux puis tout mon corps. C’était fabuleux de vivre cette expérience, sans trop se parler, mais en faisant partie des leurs, de toutes ces femmes qui étaient là. Après deux heures de savonnage, de rinçage, de gant de crin, de pierre ponce sous les pieds, je suis ressortie de là plus propre que propre! J’avais l’impression d’avoir perdu du poids.

 

 

Qui raconte

Maroc, 2011

Geneviève Talbot (Canada) est enseignante à l’éducation des adultes et conseillère pédagogique en reconnaissance des acquis, dans la région des Laurentides au Québec. Elle partage sa plus grande passion, le goût du voyage, avec son conjoint Jeff et sa fille. Leur tour du monde, entrepris en 2011, les a menés sur quatre continents où ils ont visité 12 pays. Du Vietnam au Nicaragua, de la France au Maroc, ils se sont promenés caméra à l’épaule et crayon à la main pour raconter leurs aventures. Dans le cadre de leurs aventures de voyage, ils ont fondé l’organisme à but non lucratif « Les Aventures de Gen et Jeff » que vous pouvez trouver ici: www.aventuresgenjeff.com.

T’en penses quoi?

“Emmener une invitée au hammam fait partie de l’hospitalité marocaine, comme vous les Français serviriez du vin et du fromage à vos convives. Les adolescentes marocaines ressentent la même pudeur que les françaises… Soit elles évitent de se rendre au hammam avec leur mère au moment de la puberté (mais elles y vont quand même…), soit elles se tournent vers leur grand-mère. C’est souvent avec cette dernière qu’a lieu la première épilation des poils pubertaires d’ailleurs!”

Mariama, 40 ans, originaire de Casablanca, esthéticienne en banlieue parisienne

2017-12-11T15:50:47+02:00