Ahorita (de suite)

L’experience

Un des chocs les plus déterminants s’est réalisé de manière continue lorsque je travaillais au Mexique… J’aurais comprendre les oui qui étaient des oui et ceux qui voulaient dire non, comprendre que le terme ahorita ne signifiait pas « dans la minute » mais plutôt « c’est pas la priorité »… Je crois que j’ai tenté de changer la manière de raisonner de mes collègues mexicains les premiers mois (en vain), que j’ai lâché prise les suivants… et que j’ai compris plus tard que, de la même manière qu’on mange différemment d’un pays à l’autre, on y travaille différemment!
J’ai rarement entendu un Mexicain dire non! Quand il ne pouvait/voulait/n’avait pas le temps de répondre à une question, la plupart du temps il utilisait ce mot magique qu’est ahorita. Au début, ahorita était un mot que j’aimais beaucoup, qui m’a ensuite hérissé le poil et qui m’a enfin fait sourire une fois que j’avais
intégré sa véritable signification.
Pour les non hispanophones, ahorita est le diminutif de maintenant. Les diminutifs donnent souvent au mot un aspect sympathique, affectueux, convivial et pour
ahorita le mot devenait électrisant et dynamisant. Par exemple, ça faisait deux mois que je demandais quelque chose pour avancer dans mon travail. Au bout de deux mois de relance, je recevais ahorita comme réponse! Autant vous dire que pour moi, ce mot appelait à ce que soit fait dans la journée, voire les prochaines heures… voire dans les minutes!! Après deux mois d’attente, ça y est ça allait être fait !!! C’était dynamisant comme mot, c’était un mot que j’étais contente d’entendre au début quand je n’avais pas encore compris toute la puissance de ce mot…
Et puis au fil des ahorita, des hérissements de poils et piétinements, je compris que ahorita signifiait en fait « pas pour tout de suite » dans le meilleur des cas ou « jamais » dans le pire! Une fois ce mot mieux compris, je pus enfin m’organiser différemment dans la gestion de mes tâches.
México, Méxique, 2017

Qui raconte

Suzanne, (Française), Fraîchement diplômée, Suzanne réalise sa première expérience professionnelle au Méxique où elle découvre la culture mexicaine sous toutes ses coutures!

T'en penses quoi?

2018-06-13T17:27:20+02:00