Tu voulais lècher la sauce?

L’experience

Votre dernière bouchée à peine avalée, les serveurs turcs vous retirent systématiquement votre assiette avant que vous n’ayez pu tremper votre pain dans le reste de sauce ou que vos compagnons de table n’aient terminé leur plat. Je me sentirais mal à l’aise de leur dire que je voudrais garder mon assiette pour pouvoir lécher la sauce. Déçue, à chaque fois que nous sortons, je reste assise sans rien dire alors qu’ils débarrassent mon assiette.
Lors de mon voyage à Bruxelles en Belgique, mes parents m’ont emmenée déjeuner dans un endroit de chasse et j’ai été agréablement surprise de voir que les serveurs attendaient un signal de ma part (les couverts posés en diagonal sur mon assiette) comme cela nous est enseigné en France. Pareil dans un autre endroit moins classe, ils ont attendu que tout le monde ait terminé.
Je me suis sentie bien plus à l’aise et je me suis rendu compte que j’étais plus détendue. C’est vrai que nous, les français, on n’aime pas se sentir pressés à table… on prend notre temps.
Turquie, 2012

Qui raconte

Eleonore, (Française), Nouvellement installée à Istanbul, Eleonore cumule les expériences interculturelles et réfléchit à comment comprendre voire accepter celles qui l’énervent ou la choquent.

T'en penses quoi?

2018-06-13T21:40:03+00:00