Stop Smiling so Much (Arrête de sourire autant)

L’experience

A Ekaterinbourg, j’ai rencontré une jeune femme qui cherchait à pratiquer son anglais et nous avons passé quelques heures à nous promener dans la ville. Quand les gens passaient à côté de nous, ils me regardaient fixement puis secouaient la tête avant de détourner le regard.

Au bout d’un moment, je lui ai demandé: “j’ai une deuxième tête qui me pousse sur la tête ou quoi?!”

“Non” m’a-t-elle dit, “tu SOURIS. Alors ils pensent que tu es folle.”

Elle m’a expliquée que quand elle avait 10 ans, sa mère lui avait dit d’arrêter de sourire autant parce que les gens allaient penser qu’elle avait perdu la tête.

Bien que les Canadiens aient la réputation d’être gentils, ce sont surtout nos homologues d’Amérique du Nord qui sont connus pour sourire beaucoup. J’ai trouvé cette expérience intéressante concernant l’aspect culturel de nos expressions faciales et le fait qu’elles ne s’adaptent pas toujours très bien à tous les pays.

Ekaterinbourg, Russie

Qui raconte

Jodi Ettenberg (Canadienne) est une auteure primée et oratrice publique. Ses histoires se racontent à travers la cuisine et elle publie son travail depuis 2008. Retrouvez-la sur www.legalnomads.com

T'en penses quoi?

Retrouvez des articles d'Olga Khazan (The Atlantic) sur ce sujet:

Extraits (traduction libre):
"Il s'avère que les pays à forte immigration ont toujours eu davantage recours à la communication non verbale. Ce serait pour ça que les gens là-bas sourient davantage."
"Après avoir interrogé des personnes de 32 pays pour savoir si elles pensaient que certains sentiments devraient être exprimés ouvertement, les auteurs ont constaté qu'il y avait un lien entre l’expression émotionnelle et le niveau de diversité dans un pays. En d’autres termes, quand il y a beaucoup d’immigrants, il est peut-être nécessaire de sourire davantage pour renforcer la confiance et la coopération, car les gens ne parlent pas tous la même langue."
Extraits (traduction libre):

"Pourquoi certaines sociétés n'encouragent-elles pas le sourire spontané? J'ai eu ma réponse, ou du moins une partie de réponse, lorsque je suis tombée sur un nouveau papier rédigé par Kuba Krys, psychologue à l'Académie Polonaise des Sciences. Dans certains pays, le sourire n'est pas un signe de chaleur ou même de respect. C'est la preuve que vous êtes un imbécile - un fou.
Krys s'est concentré sur un phénomène culturel appelé «le contrôle de l'incertitude». Les cultures qui ont un faible niveau de "contrôle de l'incertitude" ont tendance à avoir des systèmes sociaux (tribunaux, systèmes de santé, filets de sécurité, etc.) instables. Par conséquent, l'avenir est perçu comme imprévisible et incontrôlable.

Le sourire est un signe d'assurance et de confiance. Ainsi, lorsque les habitants de ces pays sourient, ils peuvent sembler étranges. Comment peut-on sourire alors qu'un loup invisible nous attend pour nous déchiqueter? Dans ces pays à «faible niveau de contrôle de l'incertitude», on peut même vous prendre pour un idiot si vous souriez. "

2018-10-05T16:34:58+00:00