EIC 2017-12-08T09:10:02+00:00

Joyeux anniversaire (de malade) , (Parabens pra você*)

L'experience Au Brésil, quand il s'agit de fêter l'anniversaire de son enfant et qu'on en a les moyens, on ne lésine pas sur le budget! La semaine dernière, pour les un an de mon neveu, ses parents avaient loué une salle avec un manège, des clowns, plein d'activités pour les enfants et une centaine d'invités et une vingtaine d’employés. Le budget et l'organisation étaient dignes d'un mariage! Difficile pour moi, qui essaie d'enseigner à mes enfants de savoir se contenter de peu, d'accepter cette démesure. Je ne peux m'empêcher d'y voir un gâchis: nourriture, déchets mais aussi toute cette énergie dépensée! Et bien sûr, la montagne de cadeaux reçus à la fin. *Joyeux anniversaire (traduit du portugais) Qui raconte Rio de Janeiro, Brésil, 2017 Martine, Française, mariée à un Brésilien, vit à Rio. T'en penses quoi? [...]

décembre 1st, 2017|EDUCATION|

Marche de l’indépendance

L'experience 9h ce lundi matin et j'entends ce que je pense être le choeur d’un opéra résonner dans la rue. En fait de choeur, c’est l'ensemble des enfants de l'école primaire du quartier qui entame la semaine en chantant l'Istiklal Marsi (Marche de l'Indépendance), l'hymne nationale turc. A la fin de l'hymne, ils ponctuent la cérémonie en lançant avec enthousiasme le slogan d'Atatürk: Ne Mutlu Türküm Dieyene (Heureux celui qui peut se dire turc!) En évoquant son histoire et sa lutte pour l'indépendance, quelle belle manière de développer chez les enfants l'amour et la fierté de leurs pays! Qui raconte École primaire de Cihangir, Beyoglu, Istanbul, Turquie, 2013 Marie Caroline Rémy, est Française, mais a vécu la plupart de sa vie à l’étranger (Mexique, États-Unis, Suisse et Belgique). Depuis qu’elle est à la retraite, elle multiplie les voyages pour rendre [...]

décembre 1st, 2017|EDUCATION|

Le placard où l’on enferme les enfants

L'experience Rendez-vous au consulat de France à Rio. Le monsieur français qui nous reçoit dans son bureau est jovial. Il s’adresse à mon fils de 5 ans: “Alors tu n’avais pas école aujourd'hui? Si mais je suis pas allé parce que je doivais faire mon passeport. Ah bon… alors comme ça on rate l’école! Timothée ne répond pas, il farfouille les objets sur le bureau. Hé dis donc, tu touches pas à mes affaires, bonhomme! Le ton est à la blague mais mon fils retire sa main et me regarde quand-même du coin de l’oeil. L’homme pointe du doigt un placard derrière nous: “Tu sais ce qu’il y a dans ce placard? Mon fils fait non de la tête. C’est là où on met les enfants pas sages. On les plie en 4 et on les mets dans les tiroirs. J’interviens: Dis donc ils font aucun bruit les [...]

décembre 1st, 2017|EDUCATION|

Un jeu d’enfants

L'experience Pouvez-vous deviner pourquoi on a hésité? Un jeu pour enfant qui a le mot “pistolet” pour illustrer une lettre! Inutile de vous dire qu’on n’a pas acheté celui-là. Qui raconte Serpong, Indonésie, Juillet 2013 SNL (Canada) est maîtresse d’école à Istanbul dans le système international. Elle a précédemment travaillé à Shanghai, Istanbul, Jakarta et Jeddah et est elle-même canadienne, d’origine chinoise de Trinidad par sa mère. Malgré ce bagage interculturel, elle continue de s’étonner des petites différences qui nous séparent grandement.

décembre 1st, 2017|EDUCATION|

Une politesse relative

L'experience Chez nous, la politesse est implicite lorsqu’on demande quelque chose ou lorsqu’on remercie. Lorsque je dis “donne-moi ce verre” c’est sous-entendu que je te dis s’il te plait et que je te respecte, sinon je ne serais pas en train de partager un verre avec toi… Les français me prennent pour un malpoli quand je dis “donne-moi ce verre” sans rajouter s’il te plait derrière. Mais ceux que je trouve vraiment malpolis ici, ce sont les enfants! L’autre jour, ma nièce qui grandit en France, m’a répondu “laisse-moi” alors que j’essayais de lui parler et une autre fois, elle a pris la télécommande et a changé la chaine sans me demander. Je trouve ça vraiment malpoli! Qui raconte Sartrouville, France, 2016 Navigateur Solitaire, Étudiant comorien en sciences de l'éducation à Paris 8 et poète, il vit en France depuis 2009. [...]

décembre 1st, 2017|EDUCATION|

L’éducation armée des Bushmen

L'experience Billy est l’intendant de l’auberge située à la tête de Doubtful Sound. C’est un bushman*, un vrai, et c’est également un personnage fascinant. Chasseur depuis son plus âge, il nous raconte avoir grandi avec des fusils, constamment armé lorsqu’il arpente les forêts des Southland et Fiordland. Le fusil à pompe, nous dit-il, est une nécessité dans la voiture de tout bushman qui se respecte. Ça et une scie sauteuse. Nous avons surtout appris comment les Néo-zélandais gèrent la sécurité liée aux armes à feu lorsqu’il nous a parlé de son premier fusil. Son père le lui a offert pour son neuvième anniversaire, emballé dans du papier, fraîchement sorti de l’armurerie, et il l’a posé sur la table de la cuisine. “Si jamais je te vois pointer ce fusil vers quelqu’un un jour, dit-il, je te le noue autour du cou. Compris?” Pas étonnant que les habitants de [...]

décembre 1st, 2017|EDUCATION|

Lire des histoires avant de dormir

L'experience Certains parents de mes élèves de maternelle me demandaient des devoirs pour leur enfant de 4-5 ans. Après m’être retenue de lever les yeux au ciel, je leur ai répondu que le meilleur des “devoirs” c’est de jouer et lire avec eux. Je recommande 20 minutes de lecture par jour avec leur enfant. Ma réponse a été accueillie avec surprise par certains. Pour tout vous dire, une année, un parent saoudien m’a dit “20 minutes? C’est beaucoup trop. Je suis fatigué à la fin de la journée. Vous ne pouvez pas lui donner des fiches à la place?” J’ai rétorqué (de nouveau en essayant de ne pas lever les yeux au ciel) “Vous n’êtes pas en train de leur lire un roman. Vous lisez des livres pour enfant, 20 minutes ça passe vite et ils adorent!” Passons. Donc cette année, après avoir recommandé de raconter des histoires [...]

décembre 1st, 2017|EDUCATION|

Goûter ou ne pas goûter, telle est la question

L'experience Rentrée scolaire au Lycée Français de Rio de Janeiro. Dans la salle de Grande Section de Maternelle, la maîtresse explique les horaires de la journée : «  Les enfants déjeunent à midi. - Et à quelle heure est le goûter ? demande un père brésilien. - Le goûter a lieu le matin à l’arrivée à l’école. Les enfants qui le souhaitent peuvent prendre une petite collation dans la cantine avant d’aller en cours. - À 7h45 ? - Oui - Mais pourquoi si tôt ? Ma fille prend son petit-déjeuner avant de partir de la maison et juste après, elle a un deuxième petit-déjeuner à l’école ?? - Oui en fait à l’origine ce petit encas était destiné aux enfants qui viennent de très loin et qui prennent leur petit-déjeuner à 5h du matin. C’est difficile pour eux de tenir jusqu’au déjeuner. - Quoi ?! Il n’y [...]

novembre 25th, 2017|EDUCATION|

Chope la grosse!

L'experience Mes enfants grandissent dans une culture qui n’est pas la mienne et j’adore l’inversement des rôles que cela implique: ils m'apprennent de nouveaux mots en portugais, corrigent mon accent brésilien et souvent, ils reviennent de l’école avec des chansons brésiliennes qu’ils m’aident à déchiffrer. J’essaie de capter petit à petit l’ambiance de l’univers brésilien des contines pour enfant. Un après-midi, mes enfants rentrent à la maison par le bus scolaire et je les entends chanter une chanson un peu plus rythmée que d’habitude. Je tends l’oreille pour essayer de déchiffrer les nouvelles paroles. Mais cette fois-ci, pas de papillon qui fait la cuisine pour sa marraine, encore moins de baleine, amie de la sirène… ils scandent en choeur: “Chope la grosse! Chope la grosse!!” Hmmm… le chauffeur de bus aurait-il un petit faible pour le funk carioca? Style musical dont les textes sont souvent empreints de connotations [...]

novembre 24th, 2017|EDUCATION|

La culture, ça se prend pas!

L'experience Vendredi, 11h30, sortie de la bouche de métro de Botafogo, Rio de Janeiro. Je rencontre Ramundo, torse nu, canette à la main et casquette vissée sur la tête. “C’est à vous tous ces livres? – Oui – Ils viennent d’où? – Il y en a qu’on achète et il y a des gens qui nous en donnent. Il y a une dame qui m’en donne. Je vais les chercher chez elle, J’ai son numéro. – Et il y a beaucoup de gens qui les achètent? – Beaucoup! – Et où est-ce que tu gardes tous ces livres après? – Ici. Je vis ici (il pointe vers la bâche bleue accrochée à un poteau, sous laquelle un autre homme dort encore). – Et toi tu lis ces livres? – Oui, certains.. – Qu’est-ce que tu me recommandes? – (Regard dans le vague) j’aime les livres de guerre. [...]

novembre 11th, 2017|VENDEURS DE RUES|

Les récureuses du quartier

L'experience J’entendais d’étranges cliquetis dehors et fut surprise de voir ces femmes nettoyant des plats à même le sol! Il semblerait qu’elles soient allées proposer aux restaurants environnement de nettoyer/récurer leurs casseroles. Le cliquetis était celui de l’appareil qu’elles utilisaient pour démarrer un feu. Il leurs servait à chauffer les plats jusqu’à ce qu’ils prennent feu. Ensuite, elles les récurraient jusqu’à ce qu’ils soient éclatants et brillants. J’imagine que ces femmes étaient tsiganes, est-ce politiquement correct de les appeler ainsi? Qui raconte Kiliç Ali Pasa Mh., Akarsu Yokusu, Cihangir, Istanbul, Turquie, 2013 SNL (Canada) SNL est maîtresse d’école à Istanbul dans le système international. Elle a précédemment travaillé à Shanghai et est elle-même canadienne, d’origine chinoise de Trinidad par sa mère. Malgré ce bagage interculturel, elle continue de s’étonner des petites différences qui nous séparent grandement.

novembre 11th, 2017|VENDEURS DE RUES|

Le pass guitare

L'experience En Indonésie, pour relier les villes d’une même île, le bus est un mode de transport en commun plutôt bien développé et très courant. Des marchands ambulants te proposent de quoi te sustenter au cours de ton voyage et des musiciens vagabonds l’agrémentent de quelques morceaux sympathiques, avant de descendre dans la ville suivante. Sympathique comme ambiance. Visiblement, les marchands et les musiciens ne paient pas le voyage : est-ce une généralité? Ai-je bien vu ? Je ne suis pas sûre de cette information. Qui raconte Indonésie, 2011 Valérie Mietton, (France) Ingénieure en sécurité, cette française d’une trentaine d’année voyage en Indonésie pour ses vacances.

novembre 11th, 2017|VENDEURS DE RUES|